Activité 2: Passer en revue IRA, IRD et AR


L’indice de résilience autochtone (IRA), l’indice de résilience aux dangers (IRD) et l’analyse des risques (AR) sont les principaux outils à utiliser pour évaluer la résilience face aux catastrophes. Ils vous fourniront des informations clés pour créer un plan de résilience.

Vous n’avez pas à remplir les outils à ce stade. En fait, votre objectif est de les examiner pour vous familiariser avec eux et savoir quels sont les différentes catégories et les différents risques et dangers. Vous utiliserez ces outils par la suite pour évaluer votre collectivité.

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour accéder aux outils. .

Outils
Analyse des Risques (AR)
Indice de Résilience Autochtone (IRA)
Indice de Résilience aux Dangers (IRD)

En passant en revue l’IRA, l’AR et les éléments pertinents de l’IRD (les risques pertinents dans un contexte local), l’équipe comprendra en détail ce que signifie la résilience face aux catastrophes. Elle pourra ainsi répondre aux questions des résidents à mesure que les données sont collectées.

Analyse des risques (AR)

L’AR peut sembler ardue à première vue. Elle répertorie la plupart des types de risques de catastrophe – d’origine nature ou humaine, liés à la technologie ou au terrorisme ou encore dus à des maladies. Votre équipe ne travaillera que sur un petit nombre d’entre eux. Plus tard dans le processus, vous choisirez les risques qui représentent la plus grande menace pour votre collectivité et c’est sur eux que vous vous concentrerez dans l’évaluation de la résilience aux dangers.

Indice de résilience autochtone (IRA)

Très tôt dans le processus, l’équipe devrait se familiariser avec l’IRA, qui se divise en deux grandes composantes:

  1. Section sur les Ressources Communautaires
  2. Section sur la Gestion des Catastrophes

Au cours de ce processus, vous rencontrerez des facteurs de résilience qui sont très clairement liés à la préparation aux catastrophes, comme de savoir quelles menaces pèsent sur la sécurité communautaire (dangers) et quels les plans sont en place pour répondre à ces menaces (plans de gestion des catastrophes). De plus, l’IRA inclut bon nombre de caractéristiques qui sont liées au bien-être de la collectivité, comme l’emploi et la santé économique de la collectivité et de la région, le fonctionnement de la collectivité (gouvernance) et les aptitudes et connaissances disponibles localement. Il existe un lien direct entre ces caractéristiques et la résilience face aux catastrophes. Elles aident à expliquer comment la collectivité se prépare en pratique à des catastrophes éventuelles et, si une catastrophe se produit, à évaluer l’efficacité de sa réaction, puis de son rétablissement.

Indice de résilience aux dangers (IRD)

Une fois que vous aurez cerné les facteurs de risque de différents dangers auxquels votre collectivité est confrontée, l’IRD vous aidera à déterminer quelle sera la résilience de votre collectivité si un danger particulier venait à se matérialiser.



×